Jodel-Fr (francophone)
30 Juillet 2021 à 05:59:01 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Alexis de Tocqueville : « ce qu’il y a souvent de plus difficile à apprécier et à comprendre, c’est ce qui se passe sous nos yeux
 
   Accueil   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Pose de flotteur sur un avion  (Lu 150 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Andre
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 855



« le: 19 Juillet 2021 à 03:24:43 »

Bonjour
C'est pas un Jodel  mais souvent on eut discussion   a savoir comment on peu soulever un avion
Nous avons commencer vendredi le 16 juillet a faire l'installation du trépied  Chévre en Québécois
 3 poutres de bois résineux  Pruche (sorte de méleze) que l'on trouve en Amérique du nord .
au fond de la forêt c'est  3 tronc de épicéa .
On a attacher un palan a chaîne ,après le crocher de levage du moteur , Méthode souvent utilisé pour les petit avions
je le fait aussi  avec mon Jodel mais je m'accroche après le bâtit moteur au ras de la cloison avant .
l'inconvéneant a soulever par le crochet du moteur la queue devient trop lourde pour un homme puisse la soulever  
nous avons pris le tracteur et pose la roulette sur une table et tréteau
Nous étions trois 3 hommes au départ ensuite on était deux ,comme il a commencé a venter , on  arrêter le travail , trop de risque  a glisser les flotteurs en dessous  ,bien attacher deux jours plus trad pas de vent et plus de bras pour tenir l'avion les flotteurs on était  
Une fois l'avion suspendu assez haut il faut s'assurer que les flotteurs passent dans les jambes du trépied aussi un homme pour tenir l'aile plus lourde parfois le carburant et plus dans un réservoir , l'autre dépose le train a roue . Une fois les flotteurs en position dans ses attaches on met des axes  a pointe ,  temporaire pour le tenir avant de poser les vrais boulons .
Préférable de faire vite , juste si le vent se lève difficile a tenir l'avion suspendu .

Reste  a installer les conduits hydraulique, purger, tester la sortie du train les conduit des freins purger et ajuster les flotteur les tendeur  ainsi que tous les contrôle gouvernail marin éct ..
Avec ce genre d'avion le plus grand risque c'est de se poser sur l'eau et oublier de rétracter  les roues avant .  
le contraire oublier de sortir les roues pour un atterrissage sur la piste cela arrête trés court et peu de dommage au flotteur ,juste remplacer l'épaisse quille d'aluminium  , sur du gazon pratiquement aucun dommage certain décolle et atterrisse au début ou en fin de saison automne  sur du gazon humide .

André  
    
  


* Rebel 0-320 114.jpg (207.13 Ko, 1024x768 - vu 10 fois.)

* Rebel 0-320 117.jpg (138.89 Ko, 1024x768 - vu 8 fois.)

* Rebel 0-320115.jpg (128.14 Ko, 1024x768 - vu 10 fois.)

* 2013-12-06 Jodel train d'atterrissage 001.jpg (597.78 Ko, 1600x1200 - vu 9 fois.)
Journalisée

  André
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !