Jodel-Fr (francophone)
29 Octobre 2020 à 23:57:06 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
   Accueil   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 [2]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Achat D112 en club  (Lu 1886 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
MoustiK
Membre Complet
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 80



« Répondre #15 le: 30 Août 2020 à 21:55:31 »

Effectivement les anciens Annexe 2 peuvent servir en double de début et même plus dans le cadre d’une formation PPL/LAPL à condition d’être entretenu dans une unité de maintenance et d’être inscrit dans la liste de flotte de la structure.

Je partage aussi l’idée que le vol doit être accessible au plus grand nombre, et les Jodel sont, parmi d’autres machines, parfaits pour ça. Quand je vois mon club acheter un DR400 neuf full EFIS autopilot etc a 360k je me dis qu’on ne partage pas tous le même sens commun...
Journalisée
lescombes
Membre Senior
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 413


Je ne vole pas, je suis en orbite basse


« Répondre #16 le: 30 Août 2020 à 21:58:35 »

Bonsoir à tous !Pour répondre à Zéphirin, un F-P peut servir en instruction à condition d'être équipé en double commandes les 3 axes, plus les gaz , plus les freins à gauche et à droite ,

ET, être entretenu dans une structure agrée comme un F-B...

il me semblait

Pour le reste, nous sommes les derniers des mohicans, la dernière génération à apprécier ces belles machines, mais aussi les gardiens du temple. C'est comme un devoir envers notre jeunesse.

Bon, j'arrête, je vais dérailler. Clin d'oeil
Journalisée
Citronvolant
Membre Complet
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 121



« Répondre #17 le: 30 Août 2020 à 23:08:26 »

La dernière génération, je ne pense pas. Les derniers “purs” pilotes, je ne le pense pas non plus. La minorité, hélas très vraisemblablement.
Il y aura toujours des Aviateurs qui auront envie de piloter de vrais avions et de prendre du plaisir à travailler leur geste pour faire danser dans le ciel leur bel oiseau de la manière la plus harmonieuse.

Les Spitfires volent et voleront (je l’espère) toujours car de vrais amoureux et passionnés seront toujours là pour les faire voler. Et pas que des millionaires. Et s’ils sont millionnaires et passionnés, tant mieux !

Dans les compagnies aériennes on trouve des gens qui aiment encore passionnément piloter des avions qui se méritent pour le simple plaisir d’essayer de faire des choses biens, harmonieuses et en symbiose avec leurs belles machines.
Ce n’est qu’une petite minorité...


Journalisée
Samy
Membre Complet
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 151


F-PHFL / F-GMUL


« Répondre #18 le: 31 Août 2020 à 08:14:52 »

On a complètement le droit de faire de l'instruction sur un 112 en F-P. Je l'ai fait pendant des années. Ce n'est pas l'administration qui pose un problème (pour une fois), il faut que le 112 soit entretenu dans une unité agréée ou par une part 66 ou sous une U-CNRA (ou U-CDNR si il est en CNDR).

Ce qui empêche la plus part du temps de faire de l'instruction sur un 112 sont les dirigeants de club, ceux qui ont une vision snobinarde de l'aviation, ceux qui viennent pour l'étiquette. Pantalon blanc et petite chemise qui s'interdisent de se baisser pour nettoyer l'avion...

j'ai tout entendu sur les jodel, et quand il arrive un quidam dans un conseil d'administration qui a une dent contre nos braves montures, alors c'est une question de temps pour qu'il arrive à ses fins. Il mettra le temps qu'il faut et les arguments les plus faux pour arriver à noyauter tout le monde et arriver à casser ce que d'autres ont mis des décennies à batir. J'en ai fait la triste expérience.

Les jeunes veulent des avions modernes avec glascokpit: c'est faux archi faux! Tous mes élèves ont adoré le 112, pour ses qualités d'avion école, comme pour ses tarifs. Les jeunes veulent des avions sympas et également pas chers.

J'ai coutume de dire qu'en instruction en Jodel il y a deux instructeurs: celui en place droite et... l'avion lui même. Il est démonstratif et demande de la rigueur, bref ce que doit faire tout bon instructeur.

Ce n'est pas en effet la même chose en Cessna 150...
Journalisée

Au nom du bois, de la toile et du double dièdre, Amen.
Popof
Membre Senior
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 374


Passionné


« Répondre #19 le: 31 Août 2020 à 20:17:52 »

Dans notre région, du Dauphiné, au moins trois club utilisent encore des Jodel en instruction pour notre plus grand plaisir. Effectivement les instructeurs sont passionnés par ces machines et convaincus du bien fondé d'un pilotage sain et démonstratifs. Les pilotes formés dessus continuent à voler dessus. Les autres formés sur DR 400 ont parfois du mal à "réapprendre" à piloter un train classique.
Ces avions relativement peu cher en entretien restent rentables pour les club tant qu'ils font un nombre d'heures suffisant. Parfois des voix s'élèvent pour les vendre. Alors on argumente pour les garder au club.
Certains équipements montés sur les DR 400 valent le prix d'un Jodel. Comme quoi les priorités des uns ne sont pas celles des autres. Allez, on ne lâchera rien. Vive les tail wheel !!!
Journalisée
Pages: 1 [2]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !