Jodel-Fr (francophone)
03 Décembre 2020 à 09:09:09 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Alexis de Tocqueville : « ce qu’il y a souvent de plus difficile à apprécier et à comprendre, c’est ce qui se passe sous nos yeux
 
   Accueil   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Évaporation citerne de 100LL  (Lu 1256 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Andre
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 805



« le: 10 Juillet 2020 à 05:55:37 »

Bonjour
Expérience commencé le 9 décembre 2019 au 9 juillet 2020 dans un garage pas chauffé période très froide en hiver
Afin de vérifier le constat d'erreur entre le carburant vendu, et celui mesuré dans la citerne de 100 LL
Sur la citerne de Jet A il pratiquement pas de perte par évaporation .  
C'est une expérience pour vérifier les conditions évaporation du 100LL  à savoir si au début le carburant frais  à la réception si la partie volatil s'évapore plus rapidement aussi si la température extérieur influence .
La bouteille fait un litre le niveau au départ est de 210 mm le goulot est complètement ouvert  ,on ne peut pas faire de similitude avec le réservoir de 13800 litres avec une mise a l'air de  2 pouces ni avec la surface de contact  a l'air de la citerne donc ne pas s'appuyer sur ce test, J'ai juste appris que l'évaporation n'est pas une quantité  négligeable dans une citerne de 100LL



On constate que le premier mois décembre carburant fraîchement livré    10, 5% d'évaporation
que  le mois de janvier au froid  c'est  4,8%  que cela diminue jusqu'en avril  a 2,4% ensuite quand la température augmente  mai 3,8%  et Juin 4,8%
Pour un total en  7 mois  de 32,4% .
très peu d'information sur le net sur les citernes et leur principe de mise a l'air .
peu d'information avec les autres aérodromes sur les mesures du carburant et les pertes par évaporation .

André
Journalisée

  André
Peter19
Membre Senior
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 203


DR1054M


« Répondre #1 le: 10 Juillet 2020 à 08:48:55 »

Impressionnant, le résultat.

Comment les vendeurs de carburant (stations service) intègrent-elles ce paramètre?, appliquent -elles un ratio fixe pour ''vendre'' l'évaporation ?
Journalisée

René-Pierre
F-PJBV
JiPé
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8 398


D18-UL 54-AVJ F-JHFU


WWW
« Répondre #2 le: 11 Juillet 2020 à 10:05:20 »

Impressionnant, le résultat.
Comment les vendeurs de carburant (stations service) intègrent-elles ce paramètre?, appliquent -elles un ratio fixe pour ''vendre'' l'évaporation ?

Quel que soit le calcul appliqué, une chose est certaine, c'est l'acheteur final du carburant qui en supporte le coût.
Journalisée

     @mivolement JPaulV  D18 54-AVJ  @ Lunéville  Mes tagazous  Ma chaîne de vidéos Youtube
Peter19
Membre Senior
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 203


DR1054M


« Répondre #3 le: 11 Juillet 2020 à 12:04:02 »

j'avais bien saisi que lorsque je passe à la pompe, c'était moi le payeur Clin d'oeil

Je posais la question, mais je pense qu'ils doivent appliquer un coef sécurisant pour eux, à priori, sans se préoccuper de la saison, de la temp. et de la lune.
Journalisée

René-Pierre
F-PJBV
JiPé
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8 398


D18-UL 54-AVJ F-JHFU


WWW
« Répondre #4 le: 11 Juillet 2020 à 15:57:49 »

j'avais bien saisi que lorsque je passe à la pompe, c'était moi le payeur Clin d'oeil
Je posais la question, mais je pense qu'ils doivent appliquer un coef sécurisant pour eux, à priori, sans se préoccuper de la saison, de la temp. et de la lune.

Sachant que la matière première est gratuite, qu'il n'y a que les coûts de la logistique de l'extraction, du transport et de la transformation qui soit réellement mesurable et quantifiable, il suffit de considérer que le prix du baril de Brent suffit à compenser la part des angesClin d'oeil
Journalisée

     @mivolement JPaulV  D18 54-AVJ  @ Lunéville  Mes tagazous  Ma chaîne de vidéos Youtube
AV38
AV38
Membre Junior
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 38



« Répondre #5 le: 11 Juillet 2020 à 18:09:37 »

Bonjour,
ça ne me surprend pas du tout. J'ai le même problème avec les bouteilles de Chartreuse et personne ne fait rien.
Bons vols
Alain
Journalisée
lescombes
Membre Senior
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 469


Je ne vole pas, je suis en orbite basse


« Répondre #6 le: 12 Juillet 2020 à 22:46:19 »

Dans les raffineries, ils stokent le carburant dans des cuves à volume variable, le carburant n'est jamais en contact avec l'air, pas d'évaporation Clin d'oeil
On trouve aussi le principe dans la pressurisation du réservoir du modèle réduit, ou dans le "cubi" de vin rouge, ou dans le surpresseur d'eau, mais je ne crois pas que ça marche avec la chartreuse Souriant Souriant
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !