Jodel-Fr (francophone)
21 Novembre 2019 à 12:47:27 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
   Accueil   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 2 [3]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Comment lever le train du Jodel?  (Lu 7208 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
D18
Membre Senior
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 618



« Répondre #30 le: 19 Juillet 2019 à 15:06:41 »

Bonne idée, mais on ne peut pas "tomber" l'ensemble du train.


oui mais je pense que l'essentiel est de sortir la partie mobile... enfin je crois. l'hiver prochain j'envisage aussi de changer les tampons
Journalisée
Andre
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 676



« Répondre #31 le: 19 Juillet 2019 à 17:16:27 »

Bonjour

En décembre  2018 atterrissage dur au lac Blanc  visibilité réduite train atterrissage a remonté au travers aile .
(impensable de faire une réparation temporaire  en place ) aprés examen visuel et choix d'un endroit de neige vierge décollage retour au bercail la aussi choix de l'endroit pour atterrir le plus doux possible  sur la jambe droite , sans trop forcer la jambe gauche.

Dans le hangar dépose pendre l'avion au plafond attacher par le support moteur ,déposer les deux pattes interne  et modifier pour recevoir un amortisseur autos SACHS refaire aussi avec un mandrin l'ovale  remplacer les ressorts par des moins dur

De nombreux pilote pour la pose des flotteurs soulève l'avion directement par le crochet de levage du moteur , je trouve que cela le teint trop le nez en l'air  je préfère passer une courroie dans le support moteur près de la fixation  (il est rester pendu ainsi pendant 3 semaines )
Cela force pas plus  la station avant  que un atterrissage dur avec  la masse du moteur suspendu dans le bâtit moteur  , c'est pas rare de voir  les tubes du bas qui travail en compression , déformé , légère courbe sur des Cessna ou Piper cub  qui sont utilisé intensivement sur ski , ou terrain sauvage .
Beaucoup pense que c'est la puissance du moteur qui fait restriction c'est bien plus le poids suspendu sur le bâtit moteur, avec ses attaches a l'avion qui cause problème structurel .  
Vue le nombre d'avion, ancien, ou en a remplacé des Continental 65 hp par de 90hp et des 100hp  on a pas connu de problémes avec ces changements , au contraire une nette amélioration au pilotage .    

André  
Journalisée

  André
Pages: 1 2 [3]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !