Jodel-Fr (francophone)
08 Août 2020 à 11:29:54 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
   Accueil   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 [2] 3 4 5 6   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: 61-LQ Robin ATL classé ULM  (Lu 18315 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
DR1051 forever
JiPé
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 500


Pedibus cum jambis


WWW
« Répondre #15 le: 08 Septembre 2011 à 09:47:25 »

.../...
Par ailleurs, le constructeur initial qui a obtenu un CNRA, reste responsable de son avion en tant que constructeur après sa vente, quelque soit sa future classification.

Ça, par contre, ça peut être une porte de sortie si le constructeur est toujours de ce bas monde. Faut le retrouver, assez facile avec le fichier DGAC, et le convaincre de faire les démarches et les modifications structurelles de l'aéronefs (ou seulement y participer  Clin d'oeil  ) pour son reclassement ULM.

Au moins, la machine serait en règle avec l'administration et les assurances, ce qui est de mon point de vue, indispensable pour toutes machines ayant été transformées par un propriétaire non concepteur/constructeur de cet ex-CNRA.

Ça, c'est pour la forme, dans le fond, c'est encore une gesticulation de plus de notre administration de tutelle pour justifier de son indispensabilité.
Journalisée

  @mivolement JiPé  LFQC - LUNEVILLE / CROISMARE  "La vérité finit toujours par avoir raison"
F-PJBV
JiPé
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8 054


D18 F-PJBV 349


WWW
« Répondre #16 le: 08 Septembre 2011 à 10:08:34 »

Si j'ai tout bien compris, un CNRA Jodel D18, dont je ne suis pas le constructeur, mais le propriétaire, s'il me vient l'idée de modifier l'aile pour y adjoindre des volets selon les plans du concepteur, je vais avoir un D18V aux performances correspondant aux critères exigés en ULM, mais qui restera sous CNRA sans possibilité d'obtenir le fameux carton jaune.

J'ai bon ?
Journalisée

     @mivolement JPaulV  D18 F-PJBV  @ Lunéville  Mes tagazous  Ma chaîne de vidéos Youtube
mousquetaire
trouveur
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 098


DR1050 F-BJJA


« Répondre #17 le: 08 Septembre 2011 à 10:20:17 »

Tu as bon, si tu veux rester dans la "légalité" et avoir, en cas de pépin, un assureur qui assure!!
Journalisée
Magic
Ancenis LFFI
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 372


DR 1050 F-BKIU


WWW
« Répondre #18 le: 08 Septembre 2011 à 11:51:37 »


Si j'ai tout bien compris, un CNRA Jodel D18, dont je ne suis pas le constructeur, mais le propriétaire, s'il me vient l'idée de modifier l'aile pour y adjoindre des volets selon les plans du concepteur, je vais avoir un D18V aux performances correspondant aux critères exigés en ULM, mais qui restera sous CNRA sans possibilité d'obtenir le fameux carton jaune.
J'ai bon ?

C'est un ULM dans les faits mais qui n'a pas le droit de l'être ... Là il ne faut pas chercher à comprendre, merci nos administrations, à part emm***er le monde je ne vois pas là ou ce texte est utile
Journalisée
F-PJBV
JiPé
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8 054


D18 F-PJBV 349


WWW
« Répondre #19 le: 08 Septembre 2011 à 13:05:43 »

Peut-être aussi que du coté ulmiste certains voient d'un mauvais Å“il l'arrivée d'une catégorie de pilotes avions, dont une majorité à largement craché sur le mouvement ulm, et du coup les instances ULM incitent la DGAC à plus de sévérité sur l'obtention du fameux carton jaune.

Pour avoir pas mal tendu l'oreille lors du salon de Blois 2011, la scission est toujours présente, malheureusement.

Depuis 1 mois, on a un nouveau pensionnaire dans mon hangar, un pendulaire, ben le chef pilote lui a bien signifié que la radio était obligatoire sur la plateforme... non contrôlée et en classe E !!!

Depuis, je fais de l'Ambassadeur en TDP sans casque, et j'attend une réflexion.

Pour tempérer mon propos, c'est l'arbitraire qui me déplait, tous les pilotes de ma plateforme que je connais sont des gens responsables et si parfois on se fait une intégration directe, c'est toujours en écoute de la fréquence, en assurant le sécurité de tous.
Journalisée

     @mivolement JPaulV  D18 F-PJBV  @ Lunéville  Mes tagazous  Ma chaîne de vidéos Youtube
bernie
Membre Complet
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 55



« Répondre #20 le: 08 Septembre 2011 à 13:58:45 »

Bonjour, oserais je dire que ce 'chef pilote' devrait sérieusement revoir sa copie ? un ulm n'a aucune obligation d'être équipé radio pour évoluer sur des plate formes ulm même si c'est un + pour essentiellement écouter en vol et en particulier en TdP . un ulmiste qui se respecte doit à mon sens minimiser un max l'utilisation radio et se concentrer sur son pilotage et regarder dehors. D'ailleurs, un peu trop d ulmistes ont tendance à baver dans le micro et encombrer la fréquence en commentant à tord et à travers. ceci est néfaste à la sécurité - D'autre part, Un peu trop d'ulmistes ont tendance à vouloir transformer (en fonction de leur cpt bancaire) leur ulm en petit avion. C'est la course en avant avec des machines qui frisent les 100.000 € voire plus. Il y a pas loin de 14.000 ulmistes en France et la DGAC nous a à l'oeil. A vouloir jouer dans une cour qui n'est pas la leur, il risque d'y avoir des retombée négatives en termes de réglementation. Notre fédé veille mais jusqu'où ?De plus en plus de pilotes 'avion' rejoignent les ulm et certaines de ces personnes voudraient aussi imposer un pilotage/comportement avion aux pilotes ulm et c'est là que ça coince. Les formations, les expériences et les comportements sont différents. J'arrête là ma prose qui n'engage que l'ulmiste pilote ulm 3 axes que je suis et constructeur d'un D 185 qui devrait décoller d'ici 2 ans...j'espère! Bons vols à tous
Journalisée
mousquetaire
trouveur
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 098


DR1050 F-BJJA


« Répondre #21 le: 08 Septembre 2011 à 14:22:36 »

Tout celà n'est pas dénué de bon sens...

Attendons de voir les évolutions et la maîtrise du sujet pas nos instances fédérales et nos organismes de tutelles, et laissons de côté les querelles "avion contre ULM" et vice versa !!

En attendant, et pour recentrer le débat, il semble préférable de construire nos Jodel ULM plutôt que de "transformer" un CNRA, sauf si le constructeur est la même personne.

Affaire à suivre...
Journalisée
tazar88
Amis
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 269



« Répondre #22 le: 08 Septembre 2011 à 15:25:50 »

Bonjour
Juste un tout petit commentaire d'un pilote "avion"
voir et etre vu c'est bien
entendre et etre entendu ca peut servir aussi
je pense que la radio devrait etre obligatoire pour tout aeronef qui evolue dans un espace aérien
partagé (avec les autres)
Il n'est pas necessaire de baver mais juste ecouter
Sécurité
Journalisée

aeromax
Amis
******
Hors ligne Hors ligne

Messages: 423


D18 N° 342


« Répondre #23 le: 08 Septembre 2011 à 15:45:44 »

Bonjour,

dans le cas d'un D18/volet déjà passé ULM depuis 10 ans, y a t'il un risque de retour en arrière ?
Journalisée

"Inventer un avion n'est rien. Le construire est un début. Voler c'est tout"
Otto Lilienthal
F-PJBV
JiPé
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8 054


D18 F-PJBV 349


WWW
« Répondre #24 le: 08 Septembre 2011 à 16:00:14 »

Bonjour
Juste un tout petit commentaire d'un pilote "avion" voir et etre vu c'est bien entendre et etre entendu ca peut servir aussi je pense que la radio devrait etre obligatoire pour tout aeronef qui evolue dans un espace aérien partagé (avec les autres) Il n'est pas necessaire de baver mais juste ecouter Sécurité

Je vois que ça dévie, je vais donc recentrer mon propos qui devait être imprécis  Sourire
Il est évident, et personne n'est à convaincre ici, du moins je le pense, du bien fondé d'un émetteur radio à bord d'un aéronef et de son utilisation, tant pour sa propre sécurité que pour celle des autres. Ce que j'ai voulu faire remarquer, c'est l'arbitraire qu'une autorité peut prendre pour imposer son point de vue, quand bien même si ce point de vue n'a aucun fondement réglementaire. Dans le cas que j'ai relevé, la plateforme est une plateforme ouverte à la circulation aérienne, pas un terrain ULM, en classe E, qu'on peut y lire sur la carte VAC :
APP : NIL
TWR : NIL
A/A : 123.5
et que rien n'indique dans les consignes particulières à l'instar de celle toute proche, en classe D, AD réservé aux ACFT munis de radio.

Alors dire que la radio est obligatoire probablement parceque c'est un pendulaire, histoire de bien faire comprendre que chez les avionneux c'est comme ça... ça m'enerfffff  Sourire
Journalisée

     @mivolement JPaulV  D18 F-PJBV  @ Lunéville  Mes tagazous  Ma chaîne de vidéos Youtube
Fab4Fly
Membre Senior
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 302



« Répondre #25 le: 08 Septembre 2011 à 16:02:15 »

je pense que la radio devrait etre obligatoire pour tout aeronef qui evolue dans un espace aérien
partagé (avec les autres)


Pas tout à fait d'accord. Jusqu'a une époque pas si lointaine, on partageais notre terrain de campagne entre des vols écoles, des bébés et fourniers sans radios, des ULMs et des avions de passage le tout sur un 123.500 qui a tendance à nous faire partager les conversations des autres terrains (mais malheureusement certains pilotes ignorant la spécifité de cette fréquence, ils oubliaient souvent d'annoncer le terrain).

Bref, tout ce petit monde communiquait ou pas, regardait dehors ou pas et finalement, on a jamais fleurté avec l'accident grave.

Alors radio obligatoire, pourquoi pas, c'est un gage supplémentaire de sécurité mais attention, a rajouter des choses obligatoires, on se retrouvera tous avec l'obligation d'avoir radio, transpondeur, TCAS, gilet fluo et plume dans le ... sans que pour autant on diminue quoi que ce soit.

Laissons le bon sens agir, même sur les terrains ou la radio est facultative, pratiquement tout le monde est équipé ...
Journalisée

Il va bien ce petit avion
F-PJBV
JiPé
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8 054


D18 F-PJBV 349


WWW
« Répondre #26 le: 08 Septembre 2011 à 16:19:06 »


Laissons le bon sens agir, même sur les terrains ou la radio est facultative, pratiquement tout le monde est équipé ...

C'est pas le débat  Sourire

Dans l'exemple que je cite, le débat c'est l'opposition des genres, ULM liberté, AVION jugulaire, et quand l'un (ULM) va vers l'autre (AVION) on lui impose jugulaire sans aucun fondements réglementaires avec pour conséquence, et c'est immanquable, l'entretien de la scission entre les groupes. La réglementation existe, c'est obligatoire ou pas, il ne devrait pas y avoir d'interprétation... le bon sens c'est autre chose, et je pense que tout le monde ici en a.
Journalisée

     @mivolement JPaulV  D18 F-PJBV  @ Lunéville  Mes tagazous  Ma chaîne de vidéos Youtube
DR1051 forever
JiPé
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 500


Pedibus cum jambis


WWW
« Répondre #27 le: 08 Septembre 2011 à 16:22:00 »


Bonjour,
dans le cas d'un D18/volet déjà passé ULM depuis 10 ans, y a t'il un risque de retour en arrière ?

C'était mon interrogation


Auquel cas, est-ce rétroactif ?

Wait and see
Journalisée

  @mivolement JiPé  LFQC - LUNEVILLE / CROISMARE  "La vérité finit toujours par avoir raison"
mousquetaire
trouveur
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 098


DR1050 F-BJJA


« Répondre #28 le: 08 Septembre 2011 à 17:51:56 »

Si mon interprétation est bonne, l'acheteur d'un D18 (pour reprendre l'exemple) en CNRA déclare cet ex.avion en "ULM de construction amateur". Il est donc sensé être le constructeur et donc responsable du fait de sa déclaration.

Reste que le constructeur initial reste responsable de sa construction sous CNRA tant que son avion est en situation de vol.

Revenir en arrière. Oui, si l'immatriculation F-Pxxx n'a pas été radiée!
Journalisée
Andre
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 767



« Répondre #29 le: 09 Septembre 2011 à 01:31:42 »

Bonjour


Alors radio obligatoire, pourquoi pas, c'est un gage supplémentaire de sécurité mais attention, a rajouter des choses obligatoires, on se retrouvera tous avec l'obligation d'avoir radio, transpondeur, TCAS, gilet fluo et plume dans le ... sans que pour autant on diminue quoi que ce soit.
Laissons le bon sens agir, même sur les terrains ou la radio est facultative, pratiquement tout le monde est équipé ...

+1
Obtenir une radio dans les année 60 c'était une grosse pièce à lampes et compliqué dans un petit avion, mais en 2010 c'est une bebel comme un cellulaire... Reste que les règles où la radio est obligatoire existent inutile d'en rajouter une couche.
Si le règlement stipule juste emport de radio, l'opérateur peut la laisser à OFF, ou le plus souvent juste écouter mais rien dire...
Cela va se faire naturellement comme l'emport d'un GPS, de 2 pintes d'huile à moteur, comme un gilet de sauvetage. Si tu voles au-dessus de l'eau, comme l'emport d'un kit de survie si tu vas dans le grand nord, etc...

Bernie  a écrit que
D'ailleurs, un peu trop d'ulmistes ont tendance à baver dans le micro et encombrer la fréquence en commentant à tord et à travers. ceci est néfaste à la sécurité -  

C'est la même chose en Amérique du nord, que cela soit avion ou ULM  sur certaines fréquences (126,7 en route)  parfois tu ne peux plus placer un message  tellement c'est encombré et dans les deux langues, quand c'est des Chinois qui parlent Anglais pour un francophone, assez difficile a saisir le sens des messages  .
D'autres annoncent le modèle d'avion, la couleur (on s'en fout de savoir que tu pilotes un Money Blanc ? ou un Cessna Centurion), c'est drôle en J3 jaune le pilote donne ses dernières lettres...

Quand il pleut ou qu'il vente fort la fréquence est soudainement libre...

André
Journalisée

  André
Pages: 1 [2] 3 4 5 6   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !