Jodel-Fr (francophone)
10 Décembre 2018 à 15:24:02 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles:
 
   Accueil   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Paul MAZENOT  (Lu 120483 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Jacques D.
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 036



« le: 20 Octobre 2010 à 15:48:53 »

Voici une personne qui porte une part de la paternité, personnage discret et méconnu. IL y a lieu en effet de parler de Paul MAZENOT.

"Celui qui a construit le premier D9 de série et qui fut le dessinateur de cette époque héroïque, celui qui traça la première liasse de plan....celle sur laquelle nous travaillons encore"

Paul MAZENOT découvre l'aviation par son baptême de l'air en 1918. IL venait d'être incorporé mécanicien à AVORD dans le Cher où il reçu son baptême de l'air. Cette idée le hantait depuis 1910," le jour ou sur le terrain de Chalon/Saône il s'approcha d'un avion et pu questionner les pilotes".

Il venait en bicyclette jusqu'à Chalon/Saône ce qui lui représentait des heures de déplacements....
Puis il entrera à l'école des Arts et Métiers à CLUNY.

Après guerre, les écrits de MIGNET vinrent jusqu'à lui et il construisit un pou du ciel qui vola entre 1934 et 1935 après quelques heures de vol le "Pou fut détruit" dans un accident de la route tracté derrière sa voiture. Il continua à voler jusqu'à la guerre 39-45 mais sur "avions traditionnels".

A la libération, il s'investit au sein de l'aéro-club du Nivernais. Beaune n'était pas loin et lors d'un rassemblement, il rencontra Edouard JOLY et Jean DELEMONTEZ. Dès 1948, n'y tenant plus il désire construire un Bébé et demande l'autorisation à JODEL. Pour cela, il se propose a faire la liasse de plans qui par manque de temps n'avait pas pu être faite par J.D. ( l'atelier de réparation de cellules de planeurs les occupaient fortement). Pendant ses vacances Paul MAZENOT armé de son carnet de notes releva les côtes (pour la plupart directement sur les pièces).

La réponse historique de Jean DELEMONTEZ avait été, "les plans ils sont dedans."...

Après avoir construit son bébé le F-PDHK et de manière à venir en aide à son aéro-club, il construisit un D112 et continua à voler jusqu'à l'age de 82 ans. Cet homme d'exception était généreux, précis et pointilleux. Après être passé par deux entreprises métallurgique, ferblanterie de Tournus et Fonderie de Danmarie les Lys il fera toute sa carrière aux aciéries d'Imphy jusqu'à sa retraite en 1964.

Son grand Ami Louis DEVALLERIE a été profondément marqué" par cet homme fraternel et super actif.
L'Aéro-club du Nivernais et sa fille peuvent encore en témoigner à ce jour.

Je l'ai rencontré moi même à Beaune en 1972 alors qu'il venait rencontrer mes grands parents accompagné de Charles DE SAINT PHALLE un autre grand homme (pilote de D9 et de B747).

Jacques


UN POU DU CIEL - UN D9 et un D112 tout cela dans un esprit fédérateur hors du commun.

Journalisée
Jacques D.
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 036



« Répondre #1 le: 24 Octobre 2010 à 16:46:39 »

Merci Jean Paul,

Je pense que ton œil fidèle et fraternel a ajouté la photo du D112 de Paul MAZENOT.

J'ai écrit l'histoire rapidement et il y aurait bien des choses à dire sur cet homme. Avis aux amateurs.

jacques
Journalisée
mousquetaire
trouveur
Modérateur Global
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 950


DR1050 F-BJJA


« Répondre #2 le: 26 Octobre 2010 à 12:40:41 »

C'est "l'âme" du F-PBOV...
Journalisée
Jacques D.
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 036



« Répondre #3 le: 26 Octobre 2010 à 14:01:44 »

Si un jour tu envisages de passer par une verticale de Champlemy, fait moi signe ! ou si tu viens à Beaune, nous pourrions rendre visite à Louis DEVALLERIE témoin de l'importance de Paul MAZENOT.

jacques
Journalisée
DR1051 forever
JiPé
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 288


DR1051 F-BLRB 507


WWW
« Répondre #4 le: 10 Mars 2011 à 08:37:39 »


.../... Je l'ai rencontré moi même à Beaunes en 1972 alors qu'il venait rencontrer mes grands parents accompagné de Charles DE SAINT PHALLE un autre grand homme (pilote de D9 et de B747).

Une citation d'un courrier reçu de la part de Thierry Mazenot, petit-fils de Paul, et qui vient de nous rejoindre sur le forum :

Une petite remarque, si vous me le permettez, concernant l'article de Jacques Délémontez, il y a une erreur de prénom concernant le Marquis de St Phalle, il s'agit de Jacques, et non pas de Charles. Jacques de St Phalle était le pilote bien connu de Normandie Niemen, décédé cet été, auquel mon grand-père avait vendu son bébé Jodel, car il y tenait comme à la prunelle de ses yeux, et souhaitait qu'il soit en de bonnes mains.


Voilà, rendons à César...
Journalisée

  @mivolement JiPé  LFQC - LUNEVILLE / CROISMARE  "La vérité finit toujours par avoir raison"
F-PJBV
JiPé
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7 358


D18 F-PJBV 349


WWW
« Répondre #5 le: 10 Mars 2011 à 08:59:17 »


J'ai écrit l'histoire rapidement et il y aurait bien des choses à dire sur cet homme. Avis aux amateurs.
jacques

Je pense que son petit-fils va pouvoir très bientôt enrichir ce fil  Sourire
Journalisée

     @mivolement JPaulV  D18 F-PJBV  @ Lunéville  Mes tagazous  Ma chaîne de vidéos Youtube
DR1051 forever
JiPé
Administrateur
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 288


DR1051 F-BLRB 507


WWW
« Répondre #6 le: 13 Mars 2011 à 19:46:04 »


Je pense que son petit-fils va pouvoir très bientôt enrichir ce fil  Sourire

Quelques perles qu'il nous confie

F-PBOV St Rémy de Maurienne Sept 1995



Pont sur Yonne 2005



F-PDHK Nevers 1955



Paul Mazenot et ses Jodel D9 et D112 F-PDHK et F-PBOV Fourchambault 1955



Paul Mazenot et Yvan Rivière



F-PDHK Pons-Avy septembre 2007

Journalisée

  @mivolement JiPé  LFQC - LUNEVILLE / CROISMARE  "La vérité finit toujours par avoir raison"
Marco
Membre Senior
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 361



« Répondre #7 le: 13 Mars 2011 à 22:03:18 »

A saint Rémy de maurienne il y avait une installation pour du vol circulaire avec une tourelle de grue.
Journalisée
carrier
Membre Complet
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 182



« Répondre #8 le: 12 Juin 2011 à 22:28:13 »

Marco, peux tu expliquer : "A saint Rémy de maurienne il y avait une installation pour du vol circulaire avec une tourelle de grue."
Journalisée
Marco
Membre Senior
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 361



« Répondre #9 le: 12 Juin 2011 à 23:32:22 »

dans les années 70 . / 1970 /  il y a eu un article de presse qui relatait des essais de vols circulaire avec un avion relie par un câble a une une grue a tourelle. pour plus de précision voir les pilotes de la région
Journalisée
mousquetaire
trouveur
Modérateur Global
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 950


DR1050 F-BJJA


« Répondre #10 le: 14 Juin 2011 à 07:45:34 »

Je confirme! l'avion était un Rallye.
Journalisée
Jacques D.
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 036



« Répondre #11 le: 18 Juin 2011 à 19:11:50 »

je viens d'évoquer certains souvenirs de Paul MAZENOT avec mon père.

Bien amicalement.

Jacques
Journalisée
Thierry Mazenot
Membre Senior
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 867



« Répondre #12 le: 18 Juin 2011 à 19:57:10 »

Cher Jacques,

Je vais pouvoir vous apporter dans quelques jours, des éléments biographiques (aéronautiques surtout) concernant mon grand-père, avec des photos concernant ses constructions...j'ai eu l'occasion d'en discuter avec mon oncle Philippe Mazenot, qui jeune adolescent, suivait avec passion les travaux de son père, et l'accompagnait souvent lors des meetings. Il m'a proposé de numériser l'album historique aéronautique de mon aïeul, qu'il possède.
Je vais aussi contacter Gérard Montagnon, fils de Jean Montagnon célèbre faïencier de Nevers, qui fut le meilleur ami de mon grand-père. Cheville ouvrière pendant de très longues années de l'aéro-club de Nevers-Fourchambault, Il était le seul d'ailleurs à voler sur les Jodel de Paul Mazenot, quand il le voulait, puisqu'il s'était vu confier un double des clés des avions. En remerciements, il fournissait ma grand-mère paternelle en terres rares (argiles) et mettait à sa disposition, les fours de la faïencerie pour qu'elle puisse cuire ses productions artistiques. Gérard Montagnon possède des photos des F-PDHK et F-PBOV datant de cette époque, si riche en souvenirs...Donc, en nous y mettant à plusieurs, nous devrions pouvoir vous apporter des éléments intéressants.

Bien amicalement.

Thierry
Journalisée
Jacques D.
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 036



« Répondre #13 le: 18 Juin 2011 à 22:35:08 »

Merci Beaucoup Thierry,


Mon père me disait " le D112 de votre grand père pesait 265 kg avec son continental 65 CV.

Nous avons évoqué le fait qu'un jour à 2000 mètre le D112 piloté par votre grand père à su parcourir les 20 kilomètres nécessaires  pour  revenir au terrain.... quel homme, quelles, qualités humaines, Louis Devallerie m'avait révélé qu'en 1936 "Paul avait su négocier intelligemment  avec le personnel de son usine. Cela pour permettre une reprise de travail.......

Jacques DELEMONTEZ

pour se voir ?

Beaune ou St-Etienne

0380264552
0650949804

au plaisir de se voir
Journalisée
Thierry Mazenot
Membre Senior
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 867



« Répondre #14 le: 19 Juin 2011 à 04:02:48 »

Cher Jacques,

Lors de nos échanges par E-mail, j'avais noté vos coordonnées téléphoniques qui sont enregistrées sur mes tél. Je vous avais laissé les miennes également.
Bien entendu, je serais très heureux de vous rencontrer et de vous revoir après une cinquantaine d'années, à la louche...Je pense que nous pourrons envisager cela dans le courant de l'été? Nous en discuterons au tél, si vous le voulez. En tout cas ce site a réveillé la passion que j'avais mise en sommeil pour l'aviation, et je pense reprendre mes activités dans ce domaine très vite...
Petite anecdote concernant mon grand-père avec le"Bébé". Lors d'un vol dans la région nivernaise, il entendit soudain un bruit important au niveau du moteur, suivi d'un serrage et bien sur d'une hélice en croix.
Donc recherche d'un terrain de fortune, et atterrissage dans un champ de luzerne au milieu des vaches, sans dommage pour le pilote et l'avion. De retour chez lui, comme il était passionné de radiesthésie, il pris une feuille de papier sur laquelle il inscrivit tous les pièces du moteur VW du D9. Il posa la question de savoir quelle était la pièce défectueuse.
Invariablement, le pendule lui désignait le vilebrequin. Quelques jours après, il démonta le moteur, et la confirmation était là devant ses yeux, le vilebrequin était cassé en trois parties!!!
Il répara son moteur, mais curieusement, d'après ce qu'il nous disait, il ne fontionna jamais comme avant. Je crois me souvenir qu'il changea le moteur et pris alors la décision de le céder à Jacques de Saint-Phalle à ce moment là.
En tous cas je peux confirmer, pour l'avoir vu, qu'il effectuait des "huit paresseux" et des boucles le D9.
Avec le D112, idem, tous ceux qui dans la famille, ne les craignaient pas ont eu droit à leurs "huit paresseux" et à leurs boucles. Il disait d'ailleurs qu'il pouvait se le permettre, car il savait exactement comment il avait construit ses avions.
Oui, il avait un grand respect pour ses ouvriers, d'ailleurs il n'était pas rare qu'il les emmène avec leurs enfants faire un tour en avion...
Bien amicalement.
Thierry
Journalisée
Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !